Le foin.

Le foin est un aliment essentiel pour votre cochon d’Inde celui-ci est une excellente alternative à la verdure durant les longs mois d’hiver. Mais pas seulement ! A travers cet article nous allons voir ensemble l’importance de celui-ci, comment bien le choisir, comment le proposé à votre cobaye et enfin les conditions de conservation de celui-ci afin de préserver au mieux ses valeurs nutritives.

Pourquoi le foin est-il important pour mon cochon d’Inde ?

Par sa teneur riche en fibre il maintient le péristaltisme (contractions musculaires permettant l’acheminement des matières dans l’organisme de votre animal). C’est pourquoi son râtelier doit toujours en être rempli.

Autre point important, comme les dents des cochons d’Inde poussent tout le long de leur vie (environ 1,5mm par semaine), l’abrasion provoquée lors de la mastication du foin évite que celles-ci ne deviennent trop longues et ne provoque de graves problèmes de malocclusion dentaire chez votre rongeur.

Comment bien choisir le foin de mon cochon d’Inde ?

Le foin devra être non poussiéreux, non humide, non moisi, bien vert avec une bonne odeur.

L’herbe destinée à devenir le foin de votre cochon d’Inde doit être fauchée et non ramassée après la tonte de votre jardin celle-ci ayant déjà commencé à fermenter dans le bac récupérateur de votre tondeuse.

Pendant le séchage du foin de nombreuses substances nutritives se sont déjà évaporées c’est pourquoi le foin seul ne couvre pas 100% des besoins nutritifs de votre cochon d’Inde.

L’importance du râtelier de foin.

Pour des raisons évidentes d’hygiène, afin que votre cochon d’Inde ne souille pas son foin avec ses excréments et ses urines il est important que celui-ci soit proposé dans un râtelier de foin.
Même s’il est fort probable que votre chon tire quelques brins pour se faire un petit nid douillé ou y dormir. Mais ce foin une fois souillé par votre cochon d’Inde ne sera pas mangé. Pour éviter de gros gâchis le râtelier est une l’alternative idéale.

Il existe également dans le commerce des boules à foins. Mais de nombreux retours négatifs me poussent à vous mettre en garde sur l’usage de cet objet. En effet de nombreux cochons d’Inde ont été retrouvés morts la tête coincée à l’intérieur de la fameuse boule.

Comment bien conserver mon foin une fois ouvert ?

Directement dans son emballage d’origine à l’abri de l’humidité ou dans un panier en matière naturelle comme l’osier par exemple.

Surtout pas dans un sac ou bac hermétiquement fermé, le foin à besoin de « respirer » pour ne pas s’altérer.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le :
Sur le même thème :
Les autres thèmes :