Cochondinde.net » Le cochon d'Inde » Le comportement du cochon d’Inde.

Le comportement du cochon d’Inde.

Structure sociale :

Dans leur environnement naturel, les cochons d’Inde vivent en groupe de 5 à 12 individus, composé d’un mâle dominant ayant établie une hiérarchie face aux autres mâles pour avoir un accès principal aux femelles du troupeau. Celui-ci aura donc un comportement plus agressif (chasse, combat, morsure etc.) vis-à-vis de ses autres congénères du même sexe. Il marquera régulièrement son territoire par ses urines et en se frottant le derrière au sol pour y déposer son odeur personnel grâce à ses glandes périanales (autour de l’anus). On peut également retrouver ce type de comportement chez la femelle cochon d’Inde lorsque celle-ci est en période de chaleurs.

Période d’activité :

Le cochon d’Inde est une espèce diurne (qui vit le jour) essentiellement crépusculaire (période d’activité plus importante au lever et au coucher du jour).

Budget temps :

Le comportement journalier du cochon d’Inde est réparti entre : le repos, l’alimentation, le toilettage, le comportement social et sexuel et les déplacements / balades.

Le repos : le cochon d’Inde occupe la plus grande partie de la journée à se reposer en dormant d’un sommeil profond ou juste couché blottit contre l’un de ses congénères ou dans les bras de son maitre pendant les séances de câlins par exemple.

L’alimentation : la seconde grande occupation du cochon d’Inde est l’alimentation, c’est pourquoi celui-ci aura besoin d’avoir toujours à disposition de la nourriture et de l’eau propre. Herbivore strict, il lui faudra du foin à volonté et accessible tout au long de la journée, environ 200g de légumes par jour, sa dose de vitamine C journalière et quelques extrudés (facultatifs si les besoins en légumes sont correctement couverts). Attention, l’absorption des caecotrophes (crottes humides riches en vitamines et protéines) produites par le cæcum (sorte de petite cuve de fermentation située dans la première partie de l’intestin) est normale et vitale pour votre cochon d’Inde.

Le toilettage : la toilette des cochons d’Inde est réalisée par léchage, mordillage et frottement du pelage à l’aide des pattes. Le toilettage mutuel n’existe qu’entre les chiots (bébés cochons d’Inde) et la maman.

Le comportement social et sexuel : grégaire (social) vivant à l’état sauvage en troupeau les cochons d’Inde aiment se blottir les un contre les autres pour dormir, manger, se balader et communiquer ensemble : coup de tête, léchage, morsure, rumba (mouvement de gauche à droite de l’arrière train), gloussement, cri, vibration, claquement de dents …

L’accouplement se déroule en période de chaleurs de la femelle cochon d’Inde.

Dès que celle-ci à atteint un poids de 270g elle peut avoir des petits. Il faudra attendre les 300g pour que le mâle soit fertile.

Les femelles cochons d’Inde doivent impérativement être mise à la reproduction avant l’âge de 8 mois en raison de la symphyse pubienne (ossification des os du bassin empêchant ou compliquant la naissance des futurs bébés).

La femelle cochon d’Inde a ses chaleurs toute l’année pendant environ 48 heures tous les 15 jours.

La femelle cochon d’Inde en chaleur aura tendance à roucouler, à faire la « rumba », à lever légèrement l’arrière train lorsqu’elle est caressée dans le bas du dos et se montrera plus agressive avec ses congénères.

Pour l’accouplement, le mâle cochon d’Inde fera une parade amoureuse à sa belle.

Si celle-ci n’est pas en période de chaleur elle enverra un jet d’urine en direction du mâle pour refuser l’accouplement.

Une fois la fécondation effectuée, un bouchon copulatoire (semence du mâle qui se solidifie quelques minutes après l’éjaculation) se  forme à l’intérieur du vagin de la femelle.

Ce « bouchon » restera collé jusqu’à la fin de la période d’ovulation de la femelle empêchant ainsi la fécondation de celle-ci par un autre mâle.

Les déplacements / balades :

Les deux principaux modes de déplacement des cochons d’Inde sont la marche et la course, en avançant une patte après l’autre ou en faisant de petits sauts, comme ceux du lapin, lors de la course.

Mauvais grimpeur les cochons d’Inde préféreront un espace de vie à plat.

Pour leur bien être (équilibre mental) et leur éviter des problèmes de santé dû au surpoids, il est important de les laisser sortir quelques heures par jour.

Lorsque que les cochons d’Inde sont heureux et plus régulièrement lorsque qu’ils sont jeunes, ils peuvent réaliser des petits sauts sur eux même ou en avançant de façon saccadé que l’on appelle « pop-corn » par la ressemblance des bonds face à la transformation du maïs en popcorn sous l’effet de la chaleur.

Pour les mêmes raisons votre cochon d’Inde peut se mettre à courir très vite d’un seul coup tel une voiture de formule 1 faisant une course.

La néophobie :

Les cochons d’Indes comme beaucoup d’autres espèces animales, souffrent de néophobie (peur de ce qui est nouveau et inconnu). Ce comportement leur est très utile à l’état sauvage pour se protéger d’éventuels dangers et menaces environnementales.

Afin d’éviter tout stress, agressivité etc… à votre petit animal il faudra redoubler de patience lors de l’intégration d’un nouvel aliment, nouveau lieu de vie, nouvelles habitudes, nouveau maitre…

Cet article vous a été utile ? Partagez-le :
Sur le même thème :
Les autres thèmes :