L’anatomie du cochon d’Inde.

Généralités.

A l’âge adulte le cobaye classique peut mesurer entre 20 et 30 cm et peser un poids compris entre 700 grammes et 1 kilo 400, pour un cuy (cochon d’Inde géant) la taille est d’environ 27 à 45 cm et le poids se situe entre 1 kilo 500 et 3 kilos.
L’espérance de vie des cochons d’Inde est de 4 à 8 ans pour les cochons d’Inde classiques et de 3 à 5 ans pour les cuys.
Les cochons d’Inde sont des rongeurs avec un corps arrondi sans queue ni cou.

Les pattes.

Les pattes avant du cobaye se terminent par quatre doigts et les pattes arrière ont trois doigts, tous munis de griffes.
Les cuys, en raison de leur taille et de leur poids plus imposant peuvent avoir quelques doigts supplémentaires on dit alors qu’ils sont polydactyles.

Les yeux.

Les yeux du cochon d’Inde sont ronds de couleur noire, rouge, bleu, rose, gris ou marron.
L’ouverture des paupières des cobayes se fait in utéro 14 jours avant la naissance.

Les lèvres.

Le cochon d’Inde à une lèvre type bec-de-lièvre (coupée verticalement en deux).

Les dents.

La mâchoire du cochon d’Inde est composée de 20 dents au total : 4 incisives visibles à l’avant de la mâchoire, 4 prémolaires et 12 molaires non visibles au fond de la mâchoire.
Celles-ci poussent d’environ 1,5 millimètre par semaine durant toute leur vie ce qui compense leur usure naturelle par abrasion.
Ces rongeurs n’ont pas de canines et disposent à la place d’un espace vide entre les incisives et les prémolaires que l’on nomme diastème, du grec diastema qui veut dire intervalle.
Les incisives ont pour fonction de couper les aliments tandis que les autres dents sont la pour broyer.
Pour les limer, les aiguiser les cobayes doivent ronger sans cesse.
Lorsque celles-ci sont trop longues, ils peuvent se mettre à saliver énormément, se blesser l’intérieur de la bouche, ne plus s’alimenter et mourir.
Les dents de lait percent à l’état embryonnaire entre le 43e et le 48e jour de gestation et sont résorbés au 55e jour.
Les dents définitives du chon sont toutes présentes à la naissance, seules les molaires du fond sont encore couvertes de muqueuse.

Les poils.

Il existe une grande variété de couleur et d’aspect de robe chez les cochons d’Inde.
On les regroupe dans les quatre grandes catégories suivantes : les poils durs, les poils lisses, les poils longs et les nus.
Les vibrisses du cochon d’Inde (moustaches) disposées au bout du museau permettent au rongeur de s’orienter plus facilement dans l’obscurité.

Les constantes.

La température corporelle des cochons d’Inde se situe entre 37.2 et 39.5°c.
Son rythme cardiaque est de 150 à 380 pulsations par minute.
Son cœur pèse 2.1 grammes environ.
Sa fréquence respiratoire est de 45 à 150 mouvements par minute.

Le squelette.

Le cochon d’Inde à une ossature fine et fragile.
Celle-ci est composée de 258 os : le crane, les vertèbres (cervicales, thoracique, lombaires, sacrées, caudales), les dents, les mandibules, les omoplates, les humérus, les radius, les doigts, les métacarpes, les cubitus, les métatarses, le sternum, les côtes, les fémurs, les tarses et les péronés.

Le système digestif.

L’intestin des cobayes mesure 2,5 mètres de long.
La musculature très faible et la lenteur de leur système digestif entraine facilement des désordres intestinaux.
C’est pour cela qu’il faut faire très attention aux changements brusques de nourriture et au stress.
Le chon est un coprophage cela veut dire qu’il mange ses crottes, pas toutes, seulement celles qui proviennent du cæcum et qui sont riches en vitamine B.
L’organisme du cochon d’Inde a besoin de les assimilées à nouveau pour lui être bénéfique.
Le cochon d’Inde est un herbivore strict seul le foin, la verdure, les légumes, l’eau et la vitamine c lui sont indispensable.

Le système reproductif.

La maturité sexuelle des cochons d’Inde se situe entre les 200 grammes pour la femelle cobaye et les 300 grammes pour le mâle.
L’ovulation de la femelle a lieu tous les 15 jours.
La gestation dure approximativement 2 mois et 1 semaine.
La femelle peut avoir 1 à 6 petits par portée.

Immédiatement après la mise à bas, même quelques jours avant la naissance des bébés, par rétention de sperme (retenir en soi), une femelle cochon d’Inde peut de nouveau tomber enceinte.

Pour limiter les naissances et le risque de perdre votre femelle (en fatiguant son organisme) il est vivement conseillé de la séparer du mâle dès que vous sentez les bébés bouger dans le ventre maternel.

Attention à partir du huitième mois de la femelle cobaye se produit une ossification de la symphyse pubienne (soudure des os pubien empêchant la mise à bas naturelle et pouvant entrainer la mort des bébés et de la maman).
Il faut impérativement que la femelle ait eu sa première portée avant ses huit mois, au-delà il ne faudra jamais la mettre au mâle.

Les nouveaux nés.

A la naissance les bébés pèsent entre 50 et 120 grammes (100 à 200g pour un bébé Cuy).
Ils ressemblent à des cochon d’Inde adultes en miniature (fourrure, dents et griffes présentent et yeux ouverts dès la naissance).
A peine nés les petits peuvent déjà boire et manger seul quelques brins de foin, légumes, extrudés etc…
Cela ne substitue en rien l’allaitement maternel qui doit être poursuivie jusqu’à la quatrième semaine du nouveau né.

Sur le même thème :
Les autres thèmes :