Comment vérifier la santé de son cochon d’Inde ?

En plus d’une  alimentation équilibrée et adaptée, d’une bonne hygiène corporelle et de son environnement, il est également important de vérifier régulièrement l’état de santé général de votre cochon d’Inde afin de détecter les premiers signes de maladie ou de mal être.

En vous occupant quotidiennement de votre petit animal vous remarquerez rapidement si celui-ci change de comportement ou s’il vous semble apathique (manque d’énergie et/ou de réactivité).

Savoir reconnaitre un trouble alimentaire et/ou digestif comme par exemple l’anorexie (perte d’appétit),  la constipation (difficulté à déféquer), la diarrhée (selles moles ou liquide) ou déceler une difficulté respiratoire telle que la toux,  des éternuements,  une respiration intrigante  ou bien des difficultés à se déplacer ou une posture inquiétante est très important.

Si c’est le cas, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire car les cochons d’Inde ont un métabolisme rapide qui est responsable de la vitesse à laquelle les agents pathogènes se propagent dans leur organisme. La moindre petite infection peut rapidement devenir mortelle pour lui.

En dehors de ces quelques exemples de signes alarmants nous allons voir ensemble les vérifications régulières à faire sur l’état de santé de votre cochon d’Inde.

A vérifier régulièrement :

Contrôler la température de son cochon d’Inde.

Si votre cochon d’inde vous semble patraque prenez sa température corporelle à l’aide d’un thermomètre anal en introduisant le petit bout du thermomètre dans l’anus du cochon d’inde.

La température corporelle du cochon d’Inde se situe entre 37,2 et 39,5°C.

Que faire avant une visite chez le vétérinaire ?

Hydrater le régulièrement à l’aide d’une pipette d’eau et allez au plus vite chez le vétérinaire.

Surveiller le poids de son chon à l’aide d’une balance alimentaire.

Ce qui doit vous inquiéter : il a perdu 10% de son poids total au cours des trois derniers jours.

Que faire avant une visite chez le vétérinaire ?

Si la perte de poids n’est pas alarmante (- de 10%), proposez-lui en plus de son alimentation quotidienne quelques graines d’avoine décortiquées, de flocons d’avoine et/ou des flocons de petits poids.

Analysez les excréments de son cobaye (normalement allongés de couleur brun clair à foncé légèrement luisants lorsqu’ils sont frais).

Ce qui doit vous inquiéter : une diarrhée, une constipation ou un arrêt du transit (ne fait plus de crottes).

Que faire avant une visite chez le vétérinaire ?

Pour la diarrhée :

Il faut agir vite car celle-ci peut être fatale pour votre cochon d’inde.

Placer votre cochon d’inde en quarantaine pour ne pas contaminer vos autres chons.

En attendant, arrêtez complètement les légumes, donnez lui du foin et de l’eau à volonté. S’il refuse de boire, hydratez-le régulièrement à l’aide d’une pipette.

Un probiotique peut lui être administré pour rétablir sa flore intestinale comme Rongeur Digest ou Intestinet (trouvable en grande surface, animalerie…).

Si votre cobaye ne s’alimente plus, il faudra le gaver avec de la nourriture en poudre comme le « Critical ».

Pour la constipation :

L’urgence est que votre cochon d’Inde ne fasse pas un arrêt de transit et qu’il ne se déshydrate pas.

Hydratez le régulièrement à l’aide d’une pipette d’eau et nourrissez le avec de la nourriture en poudre comme le « Critical ».

Proposez-lui des légumes riches en fibre et en eau comme le concombre par exemple.

Et faite en sorte de le faire marcher pour favoriser son transit.

Palper le ventre de son cobaye.

Ce qui doit vous inquiéter : il a des gaz, il est ballonné.

Que faire avant une visite chez le vétérinaire ?

Des massages sur l’abdomen et du charbon actif peuvent aider à absorber les gaz de votre cochon d’inde.

Attention, les ballonnements sont une urgence absolue car les poches de gaz à l’intérieur de l’abdomen de votre cobaye peuvent comprimer ses organes et provoquer un étouffement ou un arrêt cardiaque.

Vérifier la couleur des urines de son cochon d’inde (normalement jaune et visqueuse).

Ce qui doit vous inquiéter : urines blanches, présence de sang, votre cochon d’inde couine lorsqu’il urine,  il n’urine plus…

Que faire avant une visite chez le vétérinaire ?

Pour les urines blanches : exclure les aliments riches en calcium jusqu’au retour normal des urines.

Pour les autres cas, consultez immédiatement votre vétérinaire.

Contrôler les yeux, le nez, les oreilles et les organes génitaux de son chon.

Ce qui doit vous inquiéter : un éventuel écoulement ou la présence de croutes…

Que faire avant une visite chez le vétérinaire ?

Nettoyer les orifices avec un peu de sérum physiologique.

Examiner les dents de son rongeur.

Ce qui doit vous inquiéter : il mange peut ou lentement, il perd du poids, il bave, ses dents sont trop longues, la perte d’une dent.

Que faire avant une visite chez le vétérinaire ?

Les dents du cobaye poussent en continu tout au long de leur vie, lors de la perte de l’une d’entre elle, surveillez simplement que celle-ci ne repousse pas de travers et que votre cochon d’inde arrive à se nourrir le temps de la repousse. Normalement en quelques jours celle-ci devrait avoir retrouvé sa taille normale.

S’il a des difficultés pour s’alimenter, vous pouvez le gaver en vous procurant de la nourriture en poudre (Critical par exemple) à mélanger avec de l’eau et à proposer à la seringue (sans aiguille) plusieurs fois par jour.

Pourquoi les lèvres de mon cochon d’inde sont abîmées ?

Ce qui doit vous inquiéter : ses lèvres sont enflées, il a des plaques ou ses lèvres sont gercées.

Que faire avant une visite chez le vétérinaire ?

Désinfecter la zone à l’aide d’un bâtonnet imbibé de Bétadine ou de Vétédine 2 fois par jour (matin et soir) et doublé sa dose de vitamine c journalière jusqu’à sa guérison totale.

S’assurer du bon état des pattes de son cobaye.

Ce qui doit vous inquiéter : les coussinets de ses pattes sont très rouge, enflés ou comporte des lésions, la taille de ses ongles.

Que faire avant une visite chez le vétérinaire ?

Doublez sa dose de vitamine c journalière et désinfectez la plaie à l’aide d’un bâtonnet imbibé de Bétadine ou Vétédine 2 fois par jour.

Coupez ses ongles s’ils sont trop longs.

Les inquiétudes liées à la peau et au pelage de son chon ?

Ce qui doit vous inquiéter : la présence de parasites, une chute de poils, des plaques rouges ou squameuses (qui s’écaille), des croutes ou des plaies…

Afin d’établir un diagnostique il faut impérativement que votre cochon d’Inde voit un vétérinaire.

 

Crédit photo Casey Brooke Lawson.

Sur le même thème :
Les autres thèmes :