Cochondinde.net » Le cochon d'Inde » La cohabitation.

La cohabitation.

Les cochons d’Inde sont des animaux sociables, mais attention à respecter certaines choses importantes pour la sécurité et la bonne entente de vos animaux.

Malgré les conflits de rivalité qui peuvent exister entre eux, les cochons d’Inde ne sont pas faits pour vivre seuls. La vie devient vite ennuyeuse si il ne trouve pas un congénère avec qui interagir et communiquer.

Comme chez l’homme, chaque cobaye possède son propre caractère. Certains seront sociaux et d’autres pas, certains dominants et d’autres soumis…

Choisir le(s) bon(s) partenaire(s).

Un mâle et une femelle ou un mâle et plusieurs femelles sont des configurations idéales si le mâle est stérilisé, sinon vous allez très vite vous retrouver avec beaucoup de bébés ce qui fatiguera l’organisme de votre ou vos femelle(s).

Attention il n’est pas possible d’avoir plusieurs mâles dans ce schéma de groupe, car le risque de bagarres entre mâles est inévitable. Chaque mâle devant posséder son propre harem afin de ne pas avoir à se disputer les femelles.

Un groupe exclusivement composé de femelles est lui aussi possible. Les tensions y sont rares et lors des disputes cela rentre vite dans l’ordre, contrairement aux bagarres entre mâles qui peuvent aller jusqu’à la mort.

Un groupe de mâles peut cohabiter à condition qu’aucune femelle ne se trouve à proximité et que chacun possède un espace de vie suffisamment grand pour pouvoir fuir en cas de bagarres.

Élevé plusieurs mâles ensembles multiplie les risques de conflits car il peut y avoir plusieurs dominants au sein de ce groupe.

Il faut savoir que même des mâles vivants ensembles depuis longtemps, peuvent du jour au lendemain et sans aucune raison, se mettre à se battre pour bouleverser la hiérarchie initialement établie.

En bref, certains mâles cohabitent très bien, parfois durant un temps et d’autre fois jamais.

Optimiser l’entente entre cochon d’Inde.

Acheter en même temps des cochons d’Inde qui se connaissent déjà, évite d’avoir à passer par des étapes de quarantaine et d’intégration.

Attention toutefois à ne pas acheter un couple mâle/femelle non stérilisé afin d’éviter tout risque de reproduction consanguine.

Si vous possédez déjà un cochon d’Inde et que vous souhaitez lui offrir une compagnie, il est conseillé de respecter une période de quarantaine et d’intégration pour éviter les mauvaises surprises.

Durant la quarantaine (quarante jours), votre nouveau chon devra être tenu à l’écart de vos autres animaux pour écarter le risque de transmission de maladie.

L’intégration consiste à réunir progressivement vos deux cochons d’Inde dans un lieu neutre pour qu’ils apprennent à se connaitre.

Pour réduire les conflits de dominance entre vos animaux, pensez à doubler l’aménagement de votre cage (2 gamelles, 2 biberons, 2 maisons, 2 râteliers de foins…).

Il est préférable de choisir un cobaye plus petit que votre compagnon,  il  se soumettra plus facilement à lui mais gardez à l’esprit que cette hiérarchie pourra être bouleversée à l’avenir.

Qui est le cochon d’Inde dominant et qui est le soumis ?

Le cochon d’Inde dominant sera celui qui roucoule, remue de l’arrière train, claque des dents, poursuit l’autre et monte l’autre (même ceux du même sexe).

Le cochon d’Inde soumis lui aura tendance à fuir, crier et se cacher lorsque l’autre approche.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le :
Sur le même thème :
Les autres thèmes :